Musée de la Chartreuse
Imprimer
Flux RSS
English
Deutsch
Nederlands
Collections
 La Chartreuse

Paolo Véronèse, Portrait de femme, vers 1565. Inv.751

Les collections du musée de Douai, qui comprennent de nombreuses pièces de peintures, sculptures, objets d’art et arts graphiques, allant de la fin du Moyen-âge à nos jours, ont été constituées à partir d’œuvres saisies dans les églises et les monastères à la Révolution (en particulier le Polyptyque d’Anchin par Jean Bellegambe). Le premier musée est ouvert en 1802.

Au cours du XIXème siècle, ses collections s’enrichissent et se diversifient grâce notamment à des legs importants : le sculpteur Théophile Bra donne en 1852 son fonds d’atelier, comprenant statues, esquisses et dessins ; le docteur Escallier lègue en 1857 un ensemble de 176 tableaux flamands et hollandais ; Foucques de Wagnonville fait don en 1877 de son importante collection réunie en Italie ; Jean-Baptiste Fortier laisse en 1870 une somme d’argent qui permet d’acheter des oeuvres de Véronèse, Rubens, Courbet ou Jules Breton les années suivantes.

À ces dons et legs s’ajoutent des acquisitions de choix, primées dans les salons des Amis des arts de Douai, des achats effectués dans des ventes (Carpeaux, Rodin, Sisley, Pissarro, Renoir, Denis, Cross...), et des dépôts de l’Etat (le Maître de la Manne, Ruisdael, Chassériau, Corot), pour la plupart devenus propriété de la ville de Douai en 2007.

Les collections du musée furent durement touchées par les deux guerres mondiales, notamment par le bombardement du 11 août 1944. La collection d’ethnographie (dont le riche fonds Berthoud) et celle de sciences naturelles furent intégralement détruites à cette occasion.

Aujourd’hui, les collections du musée continuent de s’enrichir, grâce à de nombreux dons et achats (Boucher, Greuze, Bellegambe, pièces d’orfèvrerie douaisienne), ainsi que par des commandes passées à des artistes contemporains (Cabane rouge aux miroirs, par Daniel Buren, installée dans le cloître des Chartreux en 2006).

Pour toute question sur les collections, merci de contacter Cyril Dermineur, documentaliste.


Douai, cité des géants
Éléctricité Réseau Distribution France